Twitter Facebook Insta ABW Insta Looks Mail Vimeo perso vimeo abw Vimeo amelnews Accueil Amel Bent Les Looks d'Amel GIFS Galerie Photos Le Site

France Bleu Soir / Le 18 Mai 2018

Amel Bent, un retour tout en confessions

Ce vendredi 18 mai, Amel était de nouveau en promo pour son retour et pour le single “Si On Te Demande”. Elle était l’invitée d’Arnold Derek, dans l’émission France Bleu Soir de 19h15 à 20h.

(Pour voir sa story cliquez sur l’image)

Elle s’est vue interrogée sur les paroles de sa chanson, et notamment sur la phrase “dis-leur que je suis mère, jamais une mère ne se plaint”. Amel a expliqué que c’était un peu une mise au point, “une manière de revenir en étant claire avec mon auditoire. De dire ce que j’ai dans le coeur et dans la tête, ce que je vis (…) c’est important pour moi de leur dire.” a-t-elle précisé. Une belle histoire, qu’elle prend plaisir à chanter, pour les gens et pour son public.

Amel a ajouté en souriant qu’une fois de retour à la maison, le cours de la vie et la réalité la rattrapent très vite ! “De toutes les manières quand j’rentre chez moi, je me rends vite compte que je suis pas à l’Olympia… !” Sacrée Amel 🙂

Amel s’est ensuite laissée aller à quelques confessions, sur son ressenti sur scène : “ce que je vis c’est énorme ! L’impression d’être envahie par plein de sentiments différents…des souvenirs remontent, des enjeux futurs me traversent aussi. Je vois les yeux des gens, parfois des larmes, des sourires et tout cela fait quelque chose de tellement puissant”

Une fois de plus elle a su toucher le coeur des auditeurs avec ces quelques mots.

Album 6 & more

Amel a confié avoir toutes les chansons de son prochain album, dont elle préfère pour le moment taire le nom, …. Elle réfléchit à y intégrer ou non des choeurs gospels, songe à la réalisation des autres tracks, et à tout ce qui constituera artistiquement, ce prochain opus. Quant à “Si On Te Demande”, elle le qualifierait “d’ovni”, “l’album ne ressemblera pas à SOTD (…) j’espère qu’un autre titre sortira avant septembre !” Bon bon bon, on a Hâte !

On retiendra aussi des pépites comme “je pense qu’on fait un métier de schizophrène, de névrosé” ou encore “appelez-moi Amel Quête” qui fait écho à l’équilibre qu’elle recherche entre toutes ses influences, entre la variété et le R&B, le coeur d’Amel balance et elle ne fait pas de différence.

Une fois de plus, Amel nous a montré qu’elle était faite de contradictions et de paradoxes, qui la rendent unique. Comme dit une récente chanson, “on peut aimer Brel et Meugi”, de la même façon, Amel nous prouve que ses multiples influences (de Mariah Carey à Stevie Wonder, en passant par le grand Charles Aznavour ou Edith Piaf), l’ont amenée à être la chanteuse qu’elle est aujourd’hui, une passionnée de textes mélancoliques qui font son essence, artistiquement.

Pour réecouter l’interview, c’est ici :

(Photos de présentation de l’article par Mélissa)